Une action concrète pour économiser l'eau et protéger l'environnement

“Car elle est une source de vie indispensable pour l’écosystème, l’eau est un bien vital qui appartient à tous les habitants de la Terra, elle est donc patrimoine de l’humanité. La vie, l’agriculture, l’industrie et la vie des ménages sont liées à cette dernière. Il ne peut pas y avoir production de richesse sans accès à l’eau.” Extrait du “Contrat Mondial sur l’Eau”

Extrait du “Contrat Mondial sur l’Eau”

Depuis son origine, Canepa a mis l'homme et l'environnement au centre de sa Charte des Valeurs. Depuis des années, la propriété, les chercheurs et les techniciens ont comme objectif principal d'atteindre une qualité absolue avec le moindre impact sur l'environnement. Cela a conduit l'entreprise à créer CanepaEvolution, le département de recherches et développement du groupe.

L'eau et son économie ont toujours été, pour Canepa, des objectifs primaires et jamais secondaires au profit. L'industrie en général, et l'industrie textile en particulier, a toujours été responsable d'une utilisation importante et souvent polluante de l'eau. Grâce aux brevets innovants développés par CanepaEvolution, Canepa produit depuis des années des tissus avec des procédés exclusifs qui ont réduit d'environ 90% sa consommation d'eau et d'énergie, en plus de diminuer les émissions de CO2 et éliminer les substances nocives. L'utilisation de quantités d'eau réduites dans la production et la finition des tissus est l'objectif clé du projet SAVEtheWATER®. Pour réaliser des économies qui vont bientôt atteindre plus de 70% par rapport aux méthodes de production et de finition traditionnelles, l'entreprise a développé et breveté - avec les laboratoires du CNR-Ismac de Biella - le Kitotex®, un matériau organique innovant et biodégradable à utiliser dans les processus de préparation des fils pour le tissage. Mais pas seulement. Canepa accorde depuis toujours une attention particulière au traitement de la soie pour la production des cravates : un autre brevet du projet SAVEtheWATER®, développé et industrialisé avec Tinteco, permet de sublimer la soie destinée aux cravates avec un impact environnemental et une utilisation de ressource significativement inférieurs par rapport au procédé connu. Le brevet Canepa permet d'éliminer le méthacrylamide en le remplaçant par une substance enregistrée comme non toxique, biocompatible et harmonisée dont le polymère est également approuvé par la Food & Drug Administration.

La comparaison entre le procédé SAVEtheWATER® - Kitotex® et le procédé traditionnel montre clairement que le rendement de la soie traitée chez Canepa est de 100%, comparativement à 80%. En ce qui concerne la durée de chargement et la teinture, elle est de quatre heures contre les sept heures du procédé traditionnel, l'utilisation d'eau par kilogramme de soie est de 85 litres contre 131 et les renouvellements d'eau sont six contre neuf. Dans l'ensemble, ce procédé innovant permet une économie d'énergie et d'eau de 40%, avec une réduction conséquente de 40% des émissions de CO2. Une amélioration importante à l'échelle universelle et qui fait des cravates Canepa une raison de fierté non seulement pour le style en soi, mais surtout parce qu'elle devient ainsi synonyme d'éthique.

Kitotex®

Il suffit parfois de changer un seul élément d’un procédé consolidé pour obtenir des résultats surprenants.

Le département CanepaEvolution a développé et enregistré, suite à une collaboration avec les chercheurs du CNR-Ismac, le BREVET IT 148122 pour une nouvelle technologie en mesure de révolutionner le monde des fils et des tissus et surtout de l’ennoblissement dans le textile.

En recyclant l’exosquelette des crustacés, déchet de l’industrie alimentaire, on obtient le “chitosane” une substance organique biodégradable pouvant même remplacer le PVA, que ce soit dans le cas où elle est utilisée dans une dispersion aqueuse (colle), ou encore dans le cas où elle est utilisée comme un fil de renfort ou comme apprêt de finissage. L’adoption du chitosane est très importante pour l’environnement. Son utilisation permet, en effet, de réduire jusqu'à 12 fois la consommation d'eau et de 90% la consommation d'énergie (certification CNR Biella). L'utilisation de détergents, agents de blanchiment et autres substances chimiques est également réduite, et ce pour le bien-être des consommateurs et de l'environnement.

En appliquant le chitosane à la toute la filière, Canepa Evolution a changé le procédé de production des fils et des tissus dans une optique de développement durable et d’une amélioration qualitative aussi bien pour les produits que pour les procédures d’ennoblissement.

Dans les procédés d’encollage, on utilise essentiellement une colle à base de PVA et de résines acryliques pour rendre le fil plus résistant et par conséquent le tissage plus fluide. En cas de tissus superlight en cachemire, le procédé prévoit la combinaison d’un fil en PVA avec un fil à renforcer qui sera ensuite éliminé dans de l’eau chaude durant les phases de préparation du finissage au moment de l’ennoblissement.

Durant le tissage, les procédés classiques prévoient l’utilisation d’huiles antistatiques. Avec le chitosane, il faut non seulement ne rien ajouter, mais le fil est plus résistant, moins velu et antistatique, améliorant ainsi le rendement des métiers à tisser qui produisent des tissus de plus haute qualité, ayant moins d’arrêts à faire.

Le finissage, à son tour subdivisé en préparation et ennoblissement, est une phase qui a depuis toujours un fort impact environnemental, avec pour conséquence une consommation élevée d’eau chaude et des substances chimiques. Grâce à l’utilisation du chitosane, on évite l’utilisation d’une grande quantité d’eau et l’élimination d’agents chimiques tout en obtenant un anti-peluchage naturel et un degré important de stabilité dimensionnelle. La mise au point de tous les procédés Kitotex mène avec enthousiasme vers une époque toute nouvelle dans le but d’ennoblir les tissus. Canepa a déjà lancé d’importantes études, des tests et une implémentation des procédés industriels avec des entreprises leader de la filière textile de l’habillement qui ont une sensibilité particulière pour la recherche, l’innovation et le développement.

Si dans le procédé un lavage est nécessaire à 70-80 degrés ainsi que beaucoup d’eau pour éliminer le PVA, la méthode Kitotex prévoit un lavage à 30-40 degrés sans plus utiliser des agents chimiques, en réduisant la consommation d’eau et d’énergie jusqu’à 95 pour cent (données certifiées CNR_Bielle). En outre, grâce à la capacité naturelle de chitosane de se lier avec les colorants, on réduit la consommation de ces derniers et on coupe drastiquement l’utilisation de détergents, de blanchissants et d’autres agents chimiques, utilisés en revanche dans les procédés classiques. Les tissus acquièrent donc de manière naturelle toutes les caractéristiques protégeant la santé des consommateurs: la bactériostaticité, qui prévient la prolifération nocive de la flore bactérienne et l’effet anti-acarien et antistatique, importants pour améliorer l’hygiène et prévenir l’allergène de la poussière. Ces caractéristiques ont attiré l'intérêt des forces armées italiennes pour les tissus traités avec du chitosane par Canepa. En Novembre 2014, la société et l'armée a lancé un test de comparaison pour vérifier la conformité des tissus SAVEtheWATER® - Kitotex® avec les besoins de l'armée. L'activité bactériostatique des tissus traités avec Kitotex® se traduit par un avantage pour l'épiderme, en plus de la limitation des effets désagréables de transpiration. En outre, il empêche certaines allergies de acariens qui prolifèrent dans les environnements chauds et humides.

Le projet SAVEtheWATER® - Kitotex® est réalisé dans les ateliers de Melpignano (Lecce) avec la société Tessitura del Salento, à la suite d'un contrat de programme conclu avec la Région des Pouilles. Les tissus portant les marques SAVEtheWATER® et Kitotex® sont en voie de certification par le Bureau Veritas et produits conformément à l'engagement pris avec le protocole DETOX de Greenpeace. L'absence de substances dangereuses pour la santé est également certifiée par l'Association "Textile et Santé". Les résultats relatifs aux consommations d'eau et à la température sont certifiés par le CNR et INRIM. Réduction de la consommation d'eau et d'énergie, élimination des substances chimiques toxiques, meilleure qualité pour un environnement plus propre et pour améliorer la santé des consommateurs : tels sont les avantages concrets des brevets et des innovations du processus industriel développés par Canepa pour une mode plus durable.